plante depolluante interieur
Maison

Les plantes dépolluantes pour purifier l’air de votre maison

Aujourd’hui, les plantes dépolluantes sont devenues les vedettes dans de nombreux foyers. Il est vrai qu’elles participent activement à la purification de l’air dans les maisons. Il s’agit d’un moyen économique et naturel qui permet d’assainir les logements tout en contribuant également à décorer ces derniers.

Qu’est-ce qu’une plante dépolluante ?

Comme son nom l’indique, une plante dépolluante est une plante qui est capable d’améliorer la qualité de l’air dans une pièce et de le purifier. En effet, il est important de souligner que l’air à l’intérieur d’une maison peut être 8 à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur, même dans les villes. Les plantes dépolluantes justifient donc pleinement leur existence. Il faut savoir que les plantes se nourrissent aussi bien d’eau que de nutriments, de lumière ou encore de gaz présents dans l’air.

Elles vont donc absorber les gaz par l’intermédiaire des tiges, des feuilles et des troncs. Elles transforment ensuite ces gaz en nutriments grâce aux micro-organismes qui se trouvent dans la terre. De cette façon, ces plantes améliorent la qualité de l’air dans la pièce où elles se trouvent grâce au rejet de vapeur d’eau et d’oxygène par le biais du mécanisme de respiration. Il est donc logique que l’échange des gaz soit important au fur et à mesure qu’on a affaire à une plante de grosse taille.

Les meilleures plantes dépolluantes

C’est en 1989 que les premières études sur les plantes dépolluantes ont été menées par la NASA. Cela a permis de mettre en avant certaines plantes qui sont efficaces pour purifier l’air tout en se montrant assez faciles à entretenir. Les chlorophytum ou plantes araignées tiennent la première place dans ce classement. En effet, elles absorbent quasiment tous les polluants, en particulier le monoxyde de carbone. La spathiphyllum ou fleur de lune figure également sur le podium. Elle se montre très efficace contre les vapeurs d’alcool, le benzène, l’ammoniac, le xylène, le formaldéhyde, le trichloréthylène, etc. Il ne faut d’ailleurs pas oublier la qualité décorative de cette plante grâce à ses fleurs blanches.

L’anthurium ou langue de feu termine à la troisième place de ce classement des meilleures plantes dépolluantes. En effet, elle est capable d’absorber de l’ammoniac et du xylène en grande quantité. Et elle associe avec bonheur effet dépolluant et atout décoratif. Il est encore possible d’installer le philodendron dans une pièce afin de lutter contre les produits volatils de traitement du bois. Car il est en mesure de neutraliser le pentachlorophénol et le formaldéhyde. Dans les salons et les boudoirs, il est conseillé de mettre en place le sansevieria ou langue de belle-mère. Il absorbe efficacement les fumées des cigarettes, le trichloréthylène, le benzène et le formaldéhyde. Enfin, le lierre présente la particularité de limiter la teneur de benzène, d’ammoniac et de formaldéhyde dans l’air.

Auteur

mathieu.s003@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *